Le Soutien scolaire gratuit

soutien-gratuitLe soutien scolaire peut être gratuit ou bien à tarif participatif (quelques euros de l’heure). C’est le cas le plus souvent lorsque la structure est associative (association loi 1901) ou bien lorsque le rattrapage scolaire est organisé par l’établissement scolaire comme le préconise de plus en plus l‘éducation nationale.

Attention cependant à la qualité des cours donnés. Il est important de s’adresser à une association fonctionnant avec des intervenants (bénévoles ou salariés) qualifiés tels que des enseignants à la retraite ou des étudiants disposant d’un BAC+3 minimum et préparant un concours de l’éducation Nationale.

Soutien scolaire gratuit , quelle association choisir ?

Un exemple d’association de soutien scolaire proposant du soutien scolaire gratuit : Diagonales Solidarités.

Cette association propose depuis 1999 toute une série d’actions sociales autour de la scolarité des enfants :

  • soutien scolaire gratuit dans le cadre du dispositif CLAS de la CAF pour les élèves de CP et CM2 de l’école des oliviers ainsi que les élèves de 6ème du collège Fabre à Nice nord.
  • soutien scolaire à tarif participatif (10€ par mois pour 2 heures de soutien par semaine ) dans le cadre de la politique de la ville pour les enfants scolarisés en zone CUCS à Nice Nord.
  • ateliers lecture/écriture à tarif participatif (10€ par mois pour 2 heures d’atelier par semaine ) dans le cadre du « projet banlieues » de la fondation BNP
  • soutien à la fonction parentale (actions gratuites) dans le cadre du réseau parents 06 …

Diagonales Solidarités est un bon exemple d’association niçoise proposant du soutien scolaire de qualité gratuitement ou à tarif participatif à l’aide du soutien de la CAF, de la politique de la ville, de la DDCS, du FSE, de la Région et du Conseil Général …

D’autres associations niçoises proposent également du soutien scolaire gratuit ou à tarif participatif. Il conviendra de veiller à leur caractère laïque ainsi, comme évoqué plus haut, à la qualification des intervenants. Il est malheureusement de plus en plus difficile de trouver des bénévoles. En effet le contexte économique fait que le « bénévole type » à savoir l’étudiant ou le jeune retraité est de moins en moins disponible ! Ils ont tout deux de plus en plus besoin d’un petit complément de salaire plutôt que d’un engagement bénévole… Et malheureusement trop peu d’associations ont les moyens de vous proposer des intervenants salariés. Diagonales Solidarités s’appuie sur le réseau Diagonales, c’est ce qui lui permet de vous proposer ces actions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *